Les femmes au travail, et ailleurs !

 

Notes de lecture

Parmi mes lectures ces dernières semaines, une thématique s’est dessinée : Les femmes au travail, et ailleurs
Clara Moley, Les règles du jeu, Editions Dunod, 2020
+ podcast des 10 règles https://www.claramoley.com/
Céline Alix, Merci mais non Merci, Editions Payot, 2021
Léa Salamé, Femmes Puissantes, Editions Les Arènes, 2020
Ces trois livres sont écrits par des femmes, basés sur des expériences personnelles ou des paroles de femmes en relation avec leur vie au travail. Ils s’appuient sur des situations vécues, des constats actualisés. Ils transmettent une formidable énergie à vivre autrement, à se positionner et réussir en résonnance avec des envies différentes !
Des observations, des références théoriques et des pistes pour trouver SA façon d’être et d’agir au travail, en tant que femme.
La diversité des femmes interviewées par Léa Salamé éclaire merveilleusement des parcours singuliers ;
Clara Moley nous invite à quitter nos attitudes de « bonne élève » dans le monde du travail ; 
Céline Alix questionne le modèle professionnel des hommes et montre l’apparition de nouveaux codes de réussite impulsés par les femmes.

Merci mais non merci, Céline Alix

Avocate dans un grand cabinet d’affaires international, Céline Alix a pris la décision de quitter ce poste prestigieux.
Elle fonde alors sa propre entreprise de traduction juridique.
A partir de cette expérience, d’entretiens avec des femmes et de textes sociologiques et philosophiques, elle analyse la situation. Elle étudie les raisons qui poussent les femmes à refuser de s’adapter à un monde de la performance, de l’épuisement qu’elles ne cautionnent plus.
Après un sentiment de culpabilité  suite à l’abandon de postes à hautes responsabilités, vient l’énergie du renouvellement et du « jamais plus » !
Loin  d’arrêter de travailler ou même de se reconvertir, les femmes choisissent d’exercer dans des contextes différents.
Céline Alix met en avant le modèle du statut indépendant qu’elle considère comme le « laboratoire du travail au féminin » , qui devrait pousser les entreprises à évoluer. Elle montre l’arrivée de nouveaux modes de travail, d’entraide, de collaboration …et de sororité proposant un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.
Moins d’heure de travail, plus de collectif, moins d’argent et plus de sens, des modalités de gouvernance et de pouvoir redéfinies… qui rejoignent les critères des générations Y et Z,  hommes et femmes confondus !

Les règles du Jeu, Clara Moley

Ancienne trader, Clara Moley découvre  combien le fait d’être une femme dans le monde très masculin des affaires pose  problème.
Son parcours fait d’embûches et d’apprentissages se lit comme un roman d’aventure au pays des traders !

L’ouvrage partage des expériences dans lesquelles chacune peut  s’identifier. Clara Moley déclare haut et fort que « le travail n’est pas l’école » et démontre que la posture de la « bonne élève » n’est pas valorisée dans l’entreprise.
Elle raconte comment agir au quotidien et « se mettre au centre du jeu » et termine sur l’édiction de 10 règles que vous pouvez retrouver dans son posdcast : https://www.claramoley.com/

Femmes Puissantes, Léa Salamé

Léa Salamé a retranscrit 12 interviews de femmes diffusées sur France Inter et on se réjouit de ce recueil de paroles puissantes et lumineuses.
Elle explique avec authenticité son parcours de femme née à Beyrouth puis s’engage dans les entretiens avec Leila Slimani, Christiane Taubira, Amélie Mauresmo, Elisabeth Badinter, Delphine Horvilleur et 7 autres femmes.

La beauté de l’ouvrage réside dans les questions très directes et respectueuses de Léa Salamé, la diversité des témoignages, l’humilité et la force des propos. La vie privée, les réussites et les échecs professionnels, les multiples façons d’être femmes, d’aimer ou d’être aimées sont abordés dans un feu d’artifice d’intelligence et de profondeur.

Et vous qu’avez vous lu sur le thème des  » femmes au travail  » récemment ?
Merci de partager en commentaire afin d’alimenter nos références collectives !
 
 
 

Comment je me suis disputée… mon LABEL Vériqualis !


Logo Veriqualis

La labellisation

J’ai le plaisir de faire partie des professionnels de l’accompagnement et du conseil qui ont reçu le label Vériqualis des Places Tertiaire-Hauts de France en 2021.
Je vous raconte le périple de plusieurs mois et la victoire au bout !

Les prérequis

Après avoir rempli les prérequis en termes de formation au métier, d’offres, de veille professionnelle, d’organisation juridique, administrative et financière, de RSE et d’ouverture à l’international, j’ai été déclarée éligible au label.
La procédure consiste ensuite en la constitution d’un GROS dossier et au recueil d’avis de clients, chacun vérifié nommément par les Places Tertiaires.  Un jury auditionne le candidat et valide l’obtention -ou pas, du label.

Les points transférables

Outre  le plaisir d’avoir obtenu ce label, j’ai trouvé un fort intérêt à la démarche.
Je partage avec vous ces quelques points transférables à toutes initiatives pour « un tour du propriétaire » de sa propre entreprise, en solo ou accompagné :

  • Faire un  point approfondi sur mon entreprise, à partir des rubriques et des questions très précises à renseigner dans le dossier avec documents actualisés et liens à l’appui. J’ai apprécié l’étendu des domaines abordés tant sur les contenus de l’offre – pertinence, clarté, méthodologie, éthique et positionnement, la gestion de l’entreprise – statuts, finances, contrats, devis, factures, questionnaire de satisfaction, que sur la veille informationnelle, les formations initiales et continues, la communication – supports, diffusion, suivi et le plan de développement.
  • Avoir des échanges constructifs avec l’équipe des Places Tertiaires qui gère le label. L’écoute était constante et les conseils avisés, l’idée de l’accompagnement étant la montée en compétences.
  • Au delà de mes propres questionnaires de satisfaction et retours des clients, j’ai apprécié d’avoir des avis écrits sur mes prestations, recueillis par une personne extérieure.
  • Présenter son entreprise et ses activités devant un jury de professionnels exigeants (Dirigeants, RH, Managers ..). Les questions posées ont soulevé quelques points à renforcer, des pistes à explorer. L’occasion est donnée de tester son pitch et la singularité de son offre et d’avoir des retours …de futurs clients.
  • Faciliter la mise en relation avec des donneurs d’ordre qui font confiance au label et renforcer des relations de proximité. Arrivée à Lille fin 2019, vous comprendrez mon plaisir d’avoir été « adoptée » par les Hauts-de-France. Cela ne m’empêche pas de développer mes activités de coaching et des groupes de co-développement dans toute la France et international ; j’avoue cependant une pointe de fierté à accompagner des clients du Nord !
  • Bénéficier de la communication des Places Tertiaires autour du label ; annuaire des labellisés avec descriptif de l’offre, vidéo de présentation et tutti quanti !
  • Faire partie d’une communauté de collègues engagés dans des prestations du tertiaire supérieur auprès des entreprises, des sièges sociaux et des administrations.Dirigeants, managers et équipes, au plaisir de connaître vos besoins et d’échanger avec vous !Pour en savoir plus sur le label et retrouver les prestataires labellisés : veriqualis.fr