Entrez dans la ronde du codéveloppement professionnel !

Entrez dans la ronde du codéveloppement professionnel !

Vous êtes fatigué des réunions qui se prolongent et où personne ne s’écoute. Vous avez l’impression que vos propositions sont peu prises en compte et que les collègues hésitent à faire part de leurs expériences. Votre supérieur hiérarchique a des difficultés à faire circuler la parole.

Vous, vous avez envie de partager vos projets ou vos problèmes avec des pairs et de recevoir des avis et des propositions pour avancer. Vous aspirez à retrouver régulièrement un petit groupe attentif et actif pour faire le point sur vos actions et vous enrichir à partir de l’expérience de chacun. Vous souhaitez apprendre à poser des questions ouvertes, à intervenir de façon efficace dans un climat respectueux.

Intégrer ou créer un groupe de codéveloppement, animé par un facilitateur professionnel permet de trouver collectivement des solutions à vos problématiques, d’apprendre à questionner et écouter dans le respect mutuel et à développer une culture d’entraide et d’ouverture qui se prolongera dans toutes situations.

Le codéveloppement c’est viral ! À l’issue d’une session de codéveloppement sur une durée de 5 à 8 mois, vous serez vous-même en mesure d’accompagner un groupe. En effet, le facilitateur s’engage à former chaque membre du groupe de codéveloppement tout au long des séances associant pratique et apport théorique.

Alors, entrez dans la danse et n’hésitez pas à me contacter pour lancer et accompagner un groupe en français ou en anglais !

Directeurs·trices d’établissements artistiques, soyez créatifs, faites-vous coacher !

Directeurs·trices d’établissements artistiques, soyez créatifs, faites-vous coacher !

Votre agenda vous permet-il de garder une place pour les imprévus tout en évitant le débordement permanent ? Quel équilibre avez-vous créé entre vie professionnelle et vie privée ?

Dans l’élaboration d’un projet artistique, quelles informations transmettez-vous à vos collaborateurs, à quel moment, sous quelles formes ? Comment communiquez-vous avec vos équipes ? Comment ajustez-vous les temps de partages informels et les réunions d’organisation ? Êtes-vous satisfait de votre façon de déléguer et des résultats obtenus ? Connaissez-vous les besoins de vos collaborateurs en termes d’évolution professionnelle et de formation ?

Comment abordez-vous les conflits au sein de votre équipe ? Êtes-vous en capacité de les résoudre ? De quoi auriez-vous besoin ?

Face aux projets qui s’enchaînent, aux équipes qui tournent et au quotidien surchargé, ces questions sont parfois éludées au sein des établissements artistiques et culturels. Une organisation formalisée peut effectivement sembler difficile à concilier avec les exigences et le tempo de la création mais est nécessaire dans la gestion des projets.

Derrière la passion des collaborateurs, la formation et l’évolution professionnelle restent des moteurs de la dynamique et de la motivation des équipes. Poser des limites au débordement du travail sur la vie privée permet d’inscrire son action dans la durée et de préserver un équilibre personnel.

Un coach pour faire bouger les lignes !

Le coach s’adapte à votre environnement professionnel, à votre personnalité, à votre rythme de travail et à vos problématiques du moment. Il vous permet en toute autonomie d’évaluer des situations, de définir des actions rapides, et des réajustements en temps réel – suivi mails et flash coaching entre les séances.
Dans l’interaction, il vous permet de prendre conscience de vos modes de fonctionnement, de vos blocages, de vos ressources présentes et à acquérir. Il n’intervient pas sur les contenus, ni ne définit d’orientation, contrairement au consultant ou au formateur.
Il accompagne votre prise du recul sur des situations relationnelles difficiles, sur votre gestion du temps et des priorités et la mobilisation des équipes sur les projets artistiques ou d’établissement.

Qu’en pensez-vous ?

Mon expérience du secteur culturel favorise une compréhension rapide des contextes. Cette expertise n’interfère pas dans ma posture de coach qui reste non influente sur les contenus abordés.

Profils atypiques, hauts potentiels, zèbres !

Profils atypiques, HPI, zèbres

Dans une conversation, vous sautez du coq à l’âne avec une aisance étonnante pour explorer toutes les incidences d’un sujet ou d’une anodine question. Votre curiosité est insatiable. Votre extrême sensibilité et votre empathie vous entraînent sur des pics et des creux émotionnels vertigineux que votre entourage peine à suivre. Votre attention est en veille permanente tel un gyrophare captant et scannant chaque conversation ou attitude. Vous vous sentez en décalage avec ce qui vous entoure ; rien ne va assez vite et l’ennui vous saisit souvent ! Vous avez appris à réfréner votre humour décapant car il n’est pas toujours bien reçu. Vous ne parvenez pas à faire taire vos pensées qui jaillissent en feu d’artifice ou tournent en boucle jour et nuit.

Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes, je vous invite à consulter un des nombreux ouvrages sur l’hyper efficience qui permettent d’en comprendre les mécanismes et de trouver des accompagnements adaptés. Le coaching par exemple, peut aider à définir des priorités, à organiser son temps et ses actions en direction d’un objectif choisi, à travailler sur la gestion des émotions et l’estime de soi afin de profiter de son plein potentiel.

Pistes d’approfondissement
Livres

Monique de Kermadec, L’adulte surdoué, apprendre à faire simple quand on est compliqué, Albin Michel, 2011, 184 p.
Jeanne Siaud-Facchin, Trop intelligent pour être heureux, Odile Jacob, 2011, 322 p.
Cécile Bost, Différences et souffrance de l’adulte surdoué, édition Vuibert pratique, 2013, 206 p.
Christel Petitcolin, Être un adulte surdoué – Bien vivre avec soi-même et avec les autres, Vuibert, 2013, 236 p.

Vidéo