Passer à l’action

Passer à l'action

Ce matin vous vous réveillez encore avec en tête cette liste des choses que vous aimeriez faire, que vous auriez dû faire, que vous rêvez de faire !
Vous mettez ces bulles d’envies de côté et reprenez le cours de votre vie sans passer à l’action. Pourtant de jour en jour la petite voix intérieure se fait insistante. Et aujourd’hui vous décidez qu’il est temps de passer à l’action !
Vous ne savez pas comment vous y prendre, ni par où commencer ? Je vous propose quatre étapes pour passer à l’action et vous lancer dans vos projets personnels ou professionnels. La mise en route et les premiers pas sont parfois difficiles puis le chemin s’aplanit et des paysages insoupçonnés s’offrent à vous.

Un premier pas pour passer à l’action : faites la liste de vos envies, elles ont des choses à vous dire !

Il est important d’observer les projets qui reviennent en boucle et que vous balayez à coups de « ça n’est vraiment pas le moment » ou « c’est impossible financièrement ». Combien de fois vous êtes-vous dit ou avez-vous entendu des collègues ou des proches déclarer « il y a tellement de choses que j’aimerais faire et je n’arrive jamais à passer à l’action » !

Par exemple :

  • « J’ai toujours eu envie de faire du piano mais je ne m’y suis jamais mis »
  • « Cette formation en management me tente vraiment mais je n’arrive pas à m’inscrire »
  • « Ce serait bien si j’avais un jardin avec un petit potager pour m’en occuper avec les enfants »
  • « Et si j’ouvrais un atelier solidaire de réparation de vélos ; j’y pense depuis des années et ne parviens pas à passer à l’action ! »

Vos envies ne viennent pas à vous par hasard et sont des éléments d’informations sur qui vous êtes aujourd’hui. Elles se construisent à travers vos expériences, vos talents enfouis, vos rêves d’enfants, votre réalité d’adulte. Faire connaissance avec elles vous permettra de trouver les leviers pour passer à l’action. Les étouffer crée de la frustration ; les émotions comme la colère envers soi-même, la tristesse, la culpabilité viennent souvent de besoins qui ne sont pas satisfaits, encore faut-il les repérer !

Alors comment cerner ces besoins qui se cachent derrière vos projets ?
  • Passez à l’action et mettez votre liste d’envies noir sur blanc ; donnez à chaque projet une chance d’exister
    Écrivez en couleur sur une grande feuille ; faites un collage à partir d’images découpées dans des magazines ; utilisez des photos, dessinez et affichez cette liste dans un endroit où vous la verrez plusieurs fois par jour
  • D’où vous viennent ces envies ? Depuis quand avez-vous ces projets en tête ?
    Notez vos expériences relatives à ces projets, les personnes rencontrées ; vos souvenirs liés à ces envies
  • Quels besoins seront comblés par ces projets ?
    Identifier les besoins qui sous-tendent chaque projet : besoin de monter en compétence, de partager des moments en famille, d’exprimer votre créativité, besoin de vous sentir utile…ou simplement de passer à l’action ?

Identifiez les domaines de votre vie dans lesquels vous souhaitez passer à l’action

Ils nous arrivent de généraliser à travers des déclarations telles « j’ai envie de me mettre au piano ». Quel(s) domaine(s) de votre vie sera enrichi et transformé par l’apprentissage du piano ? Est-ce le besoin d’avoir un loisir personnel ou souhaitez-vous devenir soliste professionnel ? L’envie de créer un potager répond-elle à un désir d’activité ludique et instructive avec vos enfants ou est-ce votre curiosité pour la permaculture qui en est à l’origine ? L’atelier de réparation de vélo correspond-il à un besoin d’engagement solidaire dans le cadre d’une reconversion professionnelle ou à votre passion de la mécanique et des deux roues ?

Je vous invite à identifier ce qu’il y a derrière ces envies et les domaines dans lesquels vous souhaitez passer à l’action : vie professionnelle, bien-être personnel, expression de votre créativité, projet familial, cercle amical, vie de couple. Ce travail de mise à plat vous permettra d’y voir plus clair et vous donnera des clés pour passer à l’action de façon efficace et ciblée. En effet, vous n’aborderez pas de la même façon un projet de reconversion professionnelle vers la permaculture ou la création d’un potager familial !
Souvent ce qui apparaît « compliqué » se révèle souvent « complexe » c’est-à-dire « imbriqué », avec des plis (du latin cum-plexus) qu’il suffit de déployer et de mettre à plat. Il est important de prendre le temps d’explorer ses envies avant de passer à l’action et de se réjouir de cette profusion, terreau de beaux projets à venir. Je vous invite à tester cette façon positive d’appréhender les projets qui vous habitent non plus comme des « rêves insensés » mais comme une richesse singulière à partir de laquelle vous allez pouvoir passer à l’action.

À travers les spectacles auxquels j’assistais régulièrement, je me suis découvert une passion pour la danse contemporaine. Cette attraction s’est accompagnée d’une immense envie de danser moi aussi ! Rouillée, souffrant de tendinites chroniques, j’ai considéré pendant des années que jamais je ne passerai à l’action. Je me contentais d’aller voir des spectacles en me disant à chaque fois « Ah si j’avais une seconde vie, je serais danseuse ! ». Un jour j’ai réalisé que danser répondait à un besoin de mouvement, de musique et de collectif et que des solutions devaient exister si j’abandonnais le fantasme d’être danseuse professionnelle, ou la frustration de ne pas l’être ! Il y a une quinzaine d’années, j’ai décidé de passer l’action. J’ai cherché, testé et trouvé des formes de danse adaptées à mes capacités physiques. Depuis, je danse régulièrement, à mon rythme et à ma façon, ce que je n’aurai cru pouvoir faire auparavant !

Vérifiez que vos envies de passer à l’action sont toujours d’actualité

Vous vous demandez à présent comment choisir, par quoi commencer et comment se mettre en mouvement par rapport à cette liste d’envies ; comment passer à l’action afin de faire évoluer votre vie professionnelle, d’exprimer votre besoin de créativité, de partager des moments en famille, de retrouver votre forme physique ?

D’abord, il n’y a pas de « petits projets » qui ne mériteraient pas votre attention, ni de projets insurmontables dont se détourner ; Il n’y a que des projets qui ne sont plus adéquats, ou pas encore mûrs pour passer à l’action.

Avant de passer à l’action, posez-vous quelques questions
  • Qu’est-ce que la réalisation de ce projet va m’apporter dans ma vie d’aujourd’hui ?
    Notez et goûtez-en à l’avance les bénéfices concrets, et mesurez objectivement les coûts !
  • Que se passera-t-il si vous ne passez pas à l’action ?
    Notez les incidences concrètes sur chaque domaine de votre vie et évaluez-les sur une échelle de 0 à 10.
  • Vérifiez si cette envie de passer à l’action est toujours d’actualité.

Il arrive que nous nous accrochions à une image de nous-même qui s’émousse avec le temps et ne nous correspond plus. Il est alors courageux d’actualiser ses envies avant de passer à l’action. En faisant le point sur vos projets « en suspens », vous découvrirez peut-être que des envies n’ont plus leur place dans votre vie d’aujourd’hui ; vous déciderez de passer à l’action sur un autre terrain, ou autrement.

J’ai accompagné en coaching une personne qui se considérait comme une baroudeuse, empêchée dans sa vie adulte de poursuivre ses envies de voyages. Elle ne cessait de se répéter en boucle « j’aimerais voyager plus souvent », voire « je devrais voyager plus » sans arriver à passer à l’action. Au cours des séances, elle a réalisé qu’elle n’était pas si à l’aise que ça dans le fait de partir seule, qu’elle avait besoin d’un certain confort, que des peurs existaient en elle. Si elle voyageait moins c’était peut-être parce que l’envie n’était plus la même. Elle a accepté d’abandonner l’image de « baroudeuse » qu’elle s’était construite et a mis son énergie dans des projets en cohérence avec ses envies d’aujourd’hui. L’été dernier, elle a loué une maisonnette en bord de mer et tous ses amis sont venus lui rendre visite ! Une autre façon de voyager.

Passer à l’action avec plaisir et patience

passer-action-2

Nous oublions souvent deux notions essentielles dans nos désirs de changement ; le plaisir comme moteur de transformation d’une situation et la patience dans l’obtention d’un résultat qui se mesure pas à pas.

  • Configurez le projet à votre mesure et surtout à l’aune de vos envies. Même si votre meilleure amie s’est lancée dans une entreprise de vente de confitures en ligne qui fait le bonheur des collègues et des restaurateurs, passez à l’action et confectionnez des confitures maison juste pour le plaisir de cuisiner, de déguster et d’offrir. Faites-vous plaisir !
  • Commencez par une micro-action !
    Que diriez-vous d’aller visiter une jardinerie en famille et d’observer les questions, les blocages, les partages, avant de déménager dans une maison à la campagne avec un potager ? Organisez un après-midi réparation vélos dans votre garage avec les amis et voisins avant de passer à l’action et d’ouvrir votre atelier en ville !
    TESTER votre envie à travers une action simple, à portée de main, que vous vous engagez à réaliser rapidement, à une date fixée.
  • Acceptez de ne pas tout commencer en même temps et privilégiez un projet à investir ; passer à l’action, c’est en choisir une et la réaliser plutôt que d’en envisager dix sans en investir aucune. C’est en faisant que l’on fait !
  • Soyez constant et patient quand vous passez à l’action.
    N’hésitez pas à déterminer des critères d’avancée très concrets de votre projet et à évaluer régulièrement les résultats obtenus.

Alors prêts à faire la paix avec cette liste qui tourne en boucle dans votre tête et à passer à l’action avec plaisir et une graine de patience ?

Et vous comment vous y prenez-vous pour passer à l’action ? Quelles astuces utilisez-vous ? Quelles est la micro-action que vous vous engagez à faire cette semaine ?

Je vous invite à passer à l’action et à partager vos expériences et vos retours en commentaires ! Ils seront utiles à tous.
L’accompagnement en coaching permet de clarifier et d’actualiser ses envies, de lever les freins au changement et de déterminer, à son rythme et en toute autonomie, des mises en actions personnalisées et déterminées dans le temps.

Si vous souhaitez faire le point et passer à l’action dans les domaines professionnels et personnels, n’hésitez pas à me contacter pour en parler !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.